Accueil
LES ECOUTES
HISTOIRE DES ARTS
LES COURS

INTERNATIONALISATION ET RENFORCEMENT DE LA MUSIQUE POPULAIRE AU XXème SIECLE.

 

- 1 ) Les bases de la musique afro-américaine et son influence :

 

-Le négro spiritual : « GO DOWN MOSES »

      http://www.youtube.com/watch?v=SP5EfwBWgg0

 

-Le gospel : “OH HAPPY DAY”

              http://www.youtube.com/watch?v=a37bBm8pXSk

-Le blues : BB KING

 http://www.youtube.com/watch?v=4Ny5ajCn0xw

 

 -Rock’Roll : CHUCK BERRY

            http://www.youtube.com/watch?v=AEq62iQo0eU

 

          -Rhythm’and blues : ARETHA FRANKLIN et OTIS REDDING

           http://www.youtube.com/watch?v=_DZ3_obMXwU

      http://www.youtube.com/watch?v=8nA18g_PwG0

 

     -Soul music : JAMES BROWN

            http://www.youtube.com/watch?v=dtqDB2spyG0

 

 

- 2) La musique anglaise source de renouvellement et d’inventivité :

   

      The Beatles :

                 “Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band”

             http://www.youtube.com/watch?v=JOO8-Jp-xsg

 

           The Rolling Stones :

                 “Paint it Black”

                  http://www.youtube.com/watch?v=9rJeYZkjmAk&feature=related

 

           The Who :

                  “Baba O’Riley”

                   http://www.youtube.com/watch?v=hKUBTX9kKEo

 

           Deep Purple :

                   “Smoke On The Water”

                    http://www.youtube.com/watch?v=arpZ3fCwDEw

 

           Led Zeppelin :

                   « Dazed And Confused »

                      http://www.youtube.com/watch?v=pau8Zf7srlU

           Pink Floyd :

                    « A Saucerful Of Secrets »

                      http://www.youtube.com/watch?v=76yQFV58-0o

 

                    Queen :

                    « Bohemian Rhapsody »

                     http://www.youtube.com/watch?v=2omuoO_hIbQ&feature=related

 

           Sex Pistols :

                     “God Save The Queen”

                     http://www.youtube.com/watch?v=0m7d9QwyDRY&feature=related

 

           Oasis :

                     « Wonderwall »

                     http://www.youtube.com/watch?v=vmybmVNjfbI

                

 

                                                                      

- 3) Une musique populaire mondiale : La POP MUSIC, avec différentes catégories et des pop-stars planétaires.

 

 

 

Introduction

Avec la croissance économique de la deuxième moitié du XXème siècle (les Trente Glorieuses), les revenus des individus augmentent, l’argent de poche des adolescents aussi.

La musique devient un bien de consommation, une culture de masse contrôlée par les industries multinationales des médias se diffuse dans toute la société grâce au disque et la radio. Le temps consacré aux loisirs augmente. La vie culturelle des Occidentaux s’en trouve bouleversée.

 

Généralités

La société de consommation, l’évolution des techniques ainsi qu’un changement sociétal ont permis l’émergence d’une musique populaire mondiale (au grand dam d’ailleurs des musiques populaires locales) que nous nommerons POP MUSIC.

Le blues et ses dérivés que sont les rhythm and blues et rock’n roll forment le socle de cette pop music.

Le travail mélodique effectué par les Beatles et cela jusqu’à Mickaël Jackson sera le vecteur de cette fulgurante évolution.

La réunion d’un rythme dansant et d’un lyrisme mélodique va séduire toute une jeunesse avide de liberté et de nouveautés, avec (et cela est nouveau) une certaine indépendance financière (augmentation du niveau de vie et argent de poche).

 

Evolution des techniques

-  Evolution des supports : la musique voyage dans l’espace et dans le temps grâce aux supports que sont le poste transistor (prolongement de l’ancienne TSF, le disque vinyle (avec notamment le 45 tours), la cassette (et la possibilité d’enregistrer un vinyle), le disque compact (CD) lui aussi enregistrable et enfin la compression des fichiers sons (le MP3) sur les ordinateurs avec le haut débit, le stockage et le téléchargement qui va propulser encore plus l’écoute de musique dans le quotidien des gens.

-  L’évolution des instruments de musiques : les instruments s’électrifient avec surtout la guitare qui va devenir l’instrument de prédilection pour jouer de la pop music. La recherche de timbre, permise grâce aux pédales  d’effets (distorsion, wah-wah) qui modifient le son de la guitare électrique, va arriver à un haut degré avec les synthétiseurs qui vont ouvrir des paysages sonores nouveaux. Voici deux liens facultatifs :

          http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9dale_d'effet (histoire pédale d’effets)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Synth%C3%A9tiseur (histoire du synthétiseur)

-  Les studios d’enregistrement et les ingénieurs du son vont devenir  incontournables dans la réussite des albums. Voici des liens de lectures facultatives :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mixage_audio (éléments de définition du mixage)

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Studio_d'enregistrement (un studio : qu’est ce que c’est ?)

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Studios_Abbey_Road (le studio mythique)

 

L’apogée de la musique comme produit de consommation

Mickael Jackson et son transformisme physique : l’homme devenu produit (ni jeune ni vieux/ni homme ni femme/ni blanc ni noir), vers l’homme universel. Une musique pour tout le monde, pour tous les hommes de tous les pays. Un concept à l’instar de Mickey, fabrication de l’industrie des médias, des grandes compagnies de distribution de la musique, du divertissement et de la communication. Le clip vidéo diffusé sur des chaînes musicales qui émettent en continue, est le dernier facteur de l’internationalisation et du renforcement de la musique populaire au XXème siècle. Voici encore un lien facultatif pour les plus intéressés :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Clip (histoire du clip vidéo).

Mickael Jackson : The King of Pop (le Roi de la Pop) a battu nombre de records de l’industrie du disque. Au total ses ventes s’élèvent à environ 800 millions d’exemplaires, ce qui le classe  parmi les trois plus gros vendeurs de disques de tous les temps, avec les Beatles (et Elvis Presley). Thriller, dont les estimations des ventes varient entre 65 et 118 millions, est quant à lui l'album le plus vendu de toute l'histoire de la musique. Michael Jackson a remporté plus de prix que n'importe quel autre artiste. Le clip de Thriller dure 14 minutes et est conçu comme un court-métrage. Il passe sur les chaînes de télévision consacrées à la promotion des chansons à travers des clips qui évitent aux artistes d’être présent sur les plateaux  des émissions de télévisions. La musique devient un bien de consommation. Black or White de Michael Jackson(1991) a été diffusé dans le monde entier en même temps pour la première fois, ce soir là, plus de 500 millions de téléspectateurs l'ont vu.

 

Et pour finir ce cours voici au-delà du commerce, la sensibilité qui fonde les artistes : Earth Song du Roi de la Pop et son message universel :

http://www.youtube.com/watch?v=K3vTBiOsSGY (Michael Jackson)

 

 Le jour de l’épreuve :

Mettre en relation l’évolution des techniques (nouveaux instruments, évolutions des supports de diffusion), l’internationalisation (appropriation mondiale et sociétale) et la musique.

 

Voici un discours type :

Ces deux œuvres au programme vous permettront d’axer votre discours sur trois phases incontournables : situer, analyser et interpréter, élargir et rapprocher.

A travers ces deux chansons, insérer vos connaissances scolaires et personnelles.

 

A DAY IN THE LIFE & HEAL THE WORLD

 

Situer:

« A Day In The Life »: 1967 Album SERGENT PEPPER’S LONELY HEARTS CLUB BAND des BEATLES.

Atmosphère psychédélique, texte surréaliste (tiré d’articles hétéroclites de journaux) ainsi que des souvenirs d’enfance, musique onirique, impressionniste (techniques studios innovantes).

« Heal The World »: 1992 Album DANGEROUS de Michael Jackson surnommé « The King of Pop » (« Le Roi de la pop »).

Ballade pop composée en vue de récolter des fonds pour la lutte contre la famine, la pauvreté et les maladies infantiles.

Elle est accompagnée d’un clip vidéo montrant des enfants et adultes du monde entier. Les clips vidéo de  Michael Jackson sont parmi les plus chers, les plus créatifs et les plus innovants de cette discipline artistique. Ils sont semblables à des courts-métrages.

Les Beatles et Michael Jackson sont les deux plus gros vendeurs de chansons de tous les temps. Ils symbolisent à eux seuls l’internationalisation de la musique populaire au XXème siècle.

Depuis les années 1960 la société de consommation a fait de la chanson populaire un produit que les plus jeunes s’arrachent. Grâce aux postes à transistors, en passant par les disques vinyles, les cassettes audio, les compacts disques (CD) et le téléchargement, la musique circule facilement.

Les chansons des Beatles et de Michael Jackson sont toujours à la pointe des progrès technique de leurs temps. Le studio d’enregistrement est le laboratoire du son. C’est dans les  studios d’Abbey Road que s’élaborent les mixages sonores novateurs des Beatles.

Avec Mickael Jackson arrivent l’heure du multimédia où musique et film sont intimement liés pour former des clips vidéos. Des chaînes de télévision diffusent en permanence les clips et font ainsi la promotion des chansons.

Tous ces aspects novateurs de ces deux monstres sacrés de la Pop-Music seront réutilisés par d’autres artistes et feront l’objet d’expériences esthétiques.

 

Analyser/Interpréter:

Les chansons populaires sont généralement écrites avec 2 mélodies distinctes :

- Soit refrain couplet (Heal The World)

- Soit mélodie principale répétitive avec un pont (A Day In The Life)

A Day In The Life est constituée de deux chansons :

- Une chanson écrite par John Lennon (chantée en cours) constituée d’une mélodie principale se terminant par un pont à chaque fin de strophes.

-  Un début de chanson de Paul McCartney introduite par un mixage sonore très innovant (un petit orchestre classique joue des notes à chaque instrument de la plus grave à la plus aigue et cela est mixé et remixé plusieurs fois jusqu’à obtention d’une masse sonore). Une expérience sonore d’une esthétique psychédélique ponctue ce passage avant de retrouver la chanson de John Lennon.

A la fin de la chanson nous retrouvons le travail de mixage du petit orchestre classique ponctué par la résonnance de 7 pianos jouant le même accord.

L’originalité de cette œuvre réside dans l’aspect novateur des recherches sonores faîtes aux studios d’Abbey Road et qui se poursuivront avec le groupe londonien Pink Floyd.

 

Elargir/Rapprocher:

-  Son et musique et le travail en studio :

Piper At The Gates Of Dawn:  

            Premier album des PINK FLOYD, sorti en 1967, collages sonores dans « Bike ». La musique populaire intègre des éléments venus de la musique concrète : Symphonie Pour Un Homme Seul de Pierre Schaeffer et Pierre Henry (1949). Pierre Schaeffer crée en 1948 le GRM (Groupe de Recherche Musicale) à Paris où le montage (collages de sons) et le mixage (mélanges de sons) deviennent des moyens de composition.

Les Pink Floyd enregistrent aux studios  d’Abbey Road à Londres en même temps que Sergent Pepper's Lonely Hearts Club Band, l'album culte des Beatles.

Des chansons comme "Interstellar Overdrive" et "Pow R.Toc H" (toutes les 2 exclusivement instrumentales) ont bouleversé la Pop conventionnelle. Atmosphère psychédélique.

http://www.youtube.com/watch?v=h99WP2KUvLA

-  La recherche du timbre (la musique pour la musique) :

Ecouter « Dazed and Confused » de LED ZEPPELIN (1969) et « The Star-Spangled Banner » hymne national américain joué au festival de Woodstock en 1969 par JIMI HENDRIX: la musique populaire atteint un certain niveau en rejoignant la musique savante dans sa recherche sur le timbre tout au long du XXème siècle.

http://www.youtube.com/watch?v=LMhq1L0cJf0

 

 -  Clips vidéo :

Thiller de Michael Jackson(1983) : pour la première fois, un clip vidéo sert à la promotion d'un album. Ce dernier, dont les estimations des ventes varient entre 65 et 118 millions, est quant à lui l'album le plus vendu de toute l'histoire de la musique pop. Le clip dure 14 minutes et est conçu comme un court-métrage.

http://www.youtube.com/watch?v=dKYQ7WnWZvw&feature=fvst

 

Black or White de Michael Jackson(1991) a été diffusé dans le monde entier en même temps pour la première fois, ce soir là, plus de 500 millions de téléspectateurs l'ont vu.

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=F2AitTPI5U0&ob=av2e

 

 Cours d'éducation musicale 3ème: Patrice Limousis.

 

Voici quelques éléments de culture en plus (lectures facultatives bien sûr):

Histoire du rock :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_rock

Le blues :

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Blues

Soul music :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Soul

Pop music :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pop_(musique)

Fusion :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion_(rock)

Funk :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Funk

Heavy métal :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Heavy_metal

Rap :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rap

Ouverture et perspective :

Lire aussi cette synthèse tirée aussi de wikipedia,

Les musiques populaires occidentales

Parallèlement aux versants savant et traditionnel, prennent une importance grandissante à partir du XXe siècle les différents genres musicaux populaires auxquels les moyens de communication de masse permettent une diffusion sans précédent.

Au début du XXe siècle la musique occidentale a profondément changé, bouleversée jusque dans ses fondements. Ont aussi changé, grâce à l'invention récente de la radiophonie et du phonographe, les modes et les temps de l'écoute, à l'origine limitée aux concerts donnés dans des lieux spécifiquement dédiés comme les salles de théâtre, les clubs ou les domiciles privés. Elle commence d'une part à se créer un public potentiel plus vaste, qui apprécie des structures mélodiques et harmoniques plus simples, et d'autre part, jamais comme durant cette période historique il n'aura été aussi facile, pour qui veut jouer de la musique, de se procurer un instrument et d'apprendre à l'utiliser.

À ceci doit être ajoutée une seconde révolution, technologique également, l'invention du haut-parleur et de l'amplification audio qui permet de faire entendre ensemble des instruments qui ne pourraient l'être autrement, le son des uns étant couvert par celui des autres, comme par exemple une guitare, une batterie et un piano.

Ces nouvelles possibilités techniques offrent une occasion de développer de nouveaux moyens d'expression que la musique savante et que la musique populaire adoptent sans problème, créant entre 1920 et la fin des années 1980 et, dans une moindre mesure, pendant les années successives, une floraison de nouveaux styles ou genres comme le jazz, le blues, le rock, la soul music, la musique pop, la musique funk, le metal, la fusion, chacun de ces styles se subdivisant ensuite en sous-genres. Naissent ainsi des personnages qui deviennent d'authentiques phénomènes médiatiques atteignant une popularité sans précédent (Frank Sinatra, Elvis Presley ou les Beatles par exemple).

Ces facteurs, ajoutés aux mutations sociales et économiques du monde occidental, font se développer d'une manière extrêmement importante les aspects commerciaux du phénomène musical : dans le courant du XXe siècle, la demande populaire de musique fait naître, en occident et dans le reste du monde, une véritable industrie musicale, aux dimensions et aux ressources gigantesques.

Si intérêt lire aussi : Chronologie de la musique populaire (facultatif):

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_de_la_musique_populaire

 

HISTOIRE DES ARTS
© 2012